Je ne reste jamais sur un échec. L'échec me reste en travers de la gorge, j'aime que les choses soient bien faites ou ne soient pas (punaise, je suis hyper rigide en fait !!). Sauf à la rigueur si elles ne sont que pour moi, auquel cas je me contente de "pas trop mal ".

Bref. J'aime aller au bout de ce que j'entreprends, en général. Alors j'ai retenté le lapin Gudule, du livre "Tendre crochet", par Tournicote à cloche pied.

Et déjà, il ressemble un peu plus au modèle du livre que le premier que j'ai réalisé ...

008

J'aime bien ce livre, si c'est vrai. Je le trouve sympa quand on débute, ses modèles sont en outre très mignons.

Cependant, concernant Gudule, j'ai un peu l'impression d'être flouée. Bon, j'exagère un peu mais quand je vois toutes les blogueuses s'extasier devant leur lapin Gudule, à grand renfort de photo (bien cadrées...), je reste un peu songeuse.

Non, Gudule n'est pas si simple que ça à réaliser. Sur le devant, comme toutes les autres, je m'extasie: "Waou, il est beau mon lapin, regardez-moi ces belles rayures gris clair!". 

010

 

Mouais. Sauf que les personnages de ce livre se crochètent en spirale, donc forcément, si on retourne le lapin, ça rend tout de suite moins bien. Comme mes nuances de gris sont assez proches, je me suis même lâchée sur photofiltre pour que vous voyiez bien le souci...

011Oui, si je crochète des rayures en spirale, évidemment, je ne tombe pas en face. Alors soit je suis la plus nulle des crocheteuses et n'ai rien compris au modèle ( j'ai questionné la créatrice et n'ai pas eu de réponse :) ), soit toutes les filles qui ont réalisé ce lapin nous bien bluffé(e)s et ont bien planqué leurs jointures disgracieuses à coup de photo bien cadrée...

Ceci étant dit, j'aime beaucoup ce livre et je compte bien réaliser d'autres modèles. Je suis en train de terminer un petit cadre, avec un cerf noir pour ma fille, et un mobile fait de hiboux pour mon piot. J'attends juste d'avoir reçu mes petits yeux sécurisés, commandés en fin de semaine dernière.