Ah, j'étais si bien partie ! Tout allait merveilleusement bien !

Un patron que je connais sur le bout des doigts, la tunique à col boutonné des Intemporels pour enfant, un tissu super chouette de Robert Kaufman " Metro Market" Apples Spring, du temps tranquille (le piot me fait de ces siestes à rallonge en ce moment, j'ai enfanté deux gros dormeurs !! ... après dix mois de nuits pourries, je dis yeah !).

tunique pliée

Un découpage impeccable, des coutures impeccables... Des boutons pression ultra bien posés (si ! quatre en plus !).

boutons étoiles

Et au moment de coudre l'ourlet... bam ! Ma machine ne veut plus coudre ... J'ai tout nettoyé, démonté, changé l'aiguille, changé de fil, réglé la canette, réglé la tension de fil... l'aiguille pique bien, les fils s'emmêlent normalement et mais le fil de la canette ne reste pas pris dans celui de l'aiguille. Bref, ça ne coud pas. Argh !

Etant donné qu'il ne me restait plus qu'à coudre l'ourlet et fixer la parementure, j'ai terminé mon ouvrage à la main. Je déteste ça habituellement. Les finitions, le travail méticuleux... j'aime ça, mais à la machine. Et puis la magie a opéré, je suis super contente du rendu (je sais, je suis souvent contente de moi, mais en même temps si je n'étais pas contente, je ne montrerais rien !). On ne voit pas mes points, j'ai réussi à être à peu près régulière tout le long et pourtant Dieu sait que ce n'est pas ma tasse de thé, la couture à la main.

ourlet invisible

ourlet manuel

parementure invisible

 Finalement, la tunique n'est pas mal du tout, ça change d'avoir un ourlet invisible, je me demande si je ne vais pas y prendre goût et veiller à ce que je m'améliore dans ce domaine.

tunique pommes

Une fois l'ouvrage terminé, le piot se réveillait de sa sieste matinale... plus qu'à enfiler ! Je me rends compte que la taille 18 mois, c'est pas si large que ça, surtout pour passer les petits bras. Bon, en tout cas, il lui fallait des vêtements pour porter maintenant, donc tout va bien.

tunique portée 2

tunique portée