Pas la machine. Moi.

Rou-illée ! J'ai repris ma couture aujourd'hui, la dernière fois datait de Mathusalem. J'ai bien bidouillé deux ou trois choses dernièrement, mais rien de vraiment sérieux.

Aujourd'hui, je me suis attaquée au manteau des Intemporels pour Bébé (yeah, un bail que je n'avais pas publié sur le site des Citrocopines !!). Le projet avait l'air très simple, j'ai fait des choses bien plus compliquées.

C'était sans compter mon étourderie, le piot sur mes genoux à actionner le point arrière de toute ses forces ou en train de dévorer mes lambeaux de fil coupé à mes pieds...Bref. J'ai réussi à assembler tous mes morceaux (découpés le soir devant la télé, pas bête, hein, je ne fais pas ce genre de choses devant sa majesté Piot 2e...).

Ce premier d'une sans doute longue série n'est pas si mal. Le piot avait besoin d'une petite veste de printemps, pas trop chaude, pouvant accueillir un gilet dessous si besoin. 

manteau 001

J'ai choisi un velours fin acheté il y a plusieurs années sur le site de Bouillon de couture. Pour l'intérieur, du tissu Ikea (yeah, au moins trois ans que je n'avais rien publié sur le site des addicts d'Ikea !), une pâle imitation de madras dont j'aimais les couleurs. 

amjad manteau 041

manteau 002

Deux boutons de mon stock (inépuisable !) plus tard, le manteau était né.

Pas si mal donc. Quelques erreurs cependant:

Des plis disgracieux aux épaules (manque d'attention au moment de coudre le col):

manteau 007

Un bouton un poil trop bas (mais sérieux, j'ai la flemme de le découdre... !):

manteau 004

Pour le reste, il convient très bien, le piot n'a même pas réagi lorsque je le lui ai enfilé, il a continué à jouer... c'est bon signe, enfin je crois !

amjad manteau 044

amjad manteau 045

Demain, je termine une tunique à col boutonné et je vous montre ça. Voilà, je suis repartie comme en 40  , euh ... en 14... ;)