Lorsque je suis tombée par le plus grand des hasards sur le blog Au fil du canal, j'ai vu que Lorène avait lancé un défi aux couturières qui passaient par-là: une robe, issue du magazine La Maison Victor, le modèle appelé "Birdie" était l'objet du défi.

Il fallait la réaliser pour le 30 octobre au plus tard et envoyer la photo. Vous aurez remarqué que nous sommes le 1er novembre... ahem. Bon, allez, disons que j'ai l'excuse d'avoir deux piots autour de moi, qui me prennent pas mal de temps...

Finalement, entre deux séances de pleurs, le piot qui fait ses dents et la piote qui a de la fièvre... j'ai réussi à terminer cette maudite robe. 

Soyons claires: je l'adore, cette robe. C'est juste que j'ai galéré comme pas permis, que je me suis plantée dans le découpage du patron (une fois), puis dans le découpage du tissu (deux fois), pour finalement m'apercevoir que je n'avais plus assez de tissu pour faire le pli central. Je voulais la faire dans un seul tissu et réhausser le pli central en le bordant d'un passepoil, mais loupé ! Il m'a donc fallu courir chez Myrtille pour acheter du tissu noir, une fermeture zippée noire... Et puis une fois tout cousu, bah, mystère, le devant est plus long que le derrière (trois fois) d'au moins 10 cm... ??? gné ??? Ensuite, lorsque j'ai découpé mon tissu, j'ai été hyper précautionneuse pour que les raccords soient faits, sauf que je me suis plantée sur les côtés, j'ai fait le raccord des côtés du devant avec le milieu du dos (quatre fois) au lieu de les raccorder aux côtés du dos , mais quelle cruche !! Rien n'allait comme je le voulais.

J'ai cousu ma fermeture au dos, le tissu gondolait un peu (cinq fois), puis je me suis rendue compte que je n'étais pas tout à fait raccord là non plus... (six fois). C'est clair, là, je n'aurais pas gagné Cousu Main, mdr !

Je n'ai pas pu repasser, le fer me jouant un sale tour hier soir (sept fois), d'où une robe pas nickel ...

Je me suis ajouté une difficulté, en plus, en posant un galon de chaque côté de la fente, ce que je ne regrette pas mais qui m'a demandé pas mal de temps et de méticulosité.

Bon, finalement, j'ai réussi à la terminer, dans une course acharnée contre le coucher du soleil, afin de pouvoir prendre quelques clichés de la robe portée. 

Je l'adore, je la referai, c'est une évidence, j'ai un beau tissu gris qui attend dans le placard. Et celle-ci, avec tous ses défauts, a quand même emporté l'adhésion de ma piote, c'est bien là l'essentiel.

Allez, sans plus de blabla, voici l'objet du délit, avec en prime en arrière plan un balcon magnifique, très propre...

devant

dos 2

fente

fermetureInfos pour les couturières: je l'ai réalisée en taille 122, sans faire les marges de couture. J'ai tout cousu à 5 mm du bord, mais en renforçant par une deuxième couture à 6 mm du bord. Ma piote mesure 1m17 et pèse 23 kg, si ça peut vous donner un ordre d'idée. Bref, elle est près du corps, mais ça rend super bien je trouve. J'ai choisi un tissu qui est un peu élastique dans la largeur, ce qui la rend extra confortable.