Maintenant que mon piot sait se tourner sur le ventre, plus question de l'emmailloter (oui, je l'emmaillotais parfois avec un tissu strech, il adore ça). Du coup, j'ai en ma possession deux gigoteuses qui servent bien. Mais autant l'une, en éponge, est topissime pour la saison, autant l'autre est épaisse et bien trop molletonnée. Je ne comprends pas qu'on mette un molleton si épais dans une gigoteuse ! Mon piot est à peine visible là dedans !

Bref. Ni une ni deux, cet après-midi, j'ai sorti un coupon de tissu Michael Miller bleu ciel à pois blancs, un petit plaid en polaire verte qui traînait par-là et la gigoteuse éponge. J'ai découpé mes parties en prenant pour patron la gigoteuse éponge. Je ne me suis pas embêtée à coudre un intérieur et un extérieur séparément pour les assembler ensuite, j'ai cousu toutes mes parties endroit contre endroit et les ai assemblées en les cousant ensuite envers sur envers. Tout bête. 

amjad cheveux-maroc- gigoteuse 274

Si j'avais eu des épaisseurs, je n'aurais pas pu le faire, mais là, pas de souci, ça passait impec.

amjad cheveux-maroc- gigoteuse 276

Et après quelques boutons pression, le tour était joué. Le top du top est que durant tout ce temps...

amjad cheveux-maroc- gigoteuse 267

... Sa Majesté le piot n'a fait que dormir et jouer, incroyable ce gosse ! Il laisse même sa mère tranquille (oui, enfin, en journée, hein, parce que les nuits...).

En tout cas, la gigoteuse est adoptée et a servi dès ce soir.

amjad cheveux-maroc- gigoteuse 268

amjad cheveux-maroc- gigoteuse 271Au passage, vous aurez remarqué le tour de lit, que m'a gentiment offert La Rêvière ... Je comptais en coudre un, mais celui-ci est vraiment chouette. Par contre, mon piot étant plutôt curieux et remuant, je pense que je vais finir par en coudre un autre quand même, en rejoignant les deux côtés par une partie qui passe sous le matelas, histoire qu'il ne puisse pas passer sa tête entre le tour de lit et les barreaux...