J'avais le choix du titre, du jeu de mot... Je n'ai pas su trancher !

Vous l'avez peut-être compris si vous êtes couturière et blogueuse dans l'âme, j'ai utilisé le patron "Paris" de soeur Alma.

Je reprends doucement le chemin de la couture, après des semaines de repos très aléatoire ... Un petit rythme commence à s'installer, le piot semble avoir décidé de dormir de 9h jusqu'à midi (mais pas trop la nuit, sinon ça ne serait pas drôle), avec quelques réveils pour téter évidemment. Du coup, un jour je découpe mon patron, un jour je découpe mon tissu, un jour j'assemble, un jour je couds, un jour je photographie... 

Evidemment, je mets biiiiiiien plus de temps pour coudre un truc, mais j'en profite pour m'appliquer.

L'autre jour, je suis allée chez Myrtille, pour tout autre chose, mais me suis arrêtée voir ce qu'ils avaient en tissu, mauvaise habitude... !

Je suis tombée sur un tissu, mamma mia ! J'en aurais bien pris plusieurs mètres, mais il ne leur en restait qu'un seul petit mètre ! à 6.90 euros le mètre, je ne m'en suis pas privée.

Je ne savais pas trop si je devais faire une tunique ou une robe, mais j'ai tout de suite vu qu'il irait parfaitement à ma piote et sa peau mate.

amjad couture 032

amjad couture 039

Mais je me suis mal débrouillée dans l'assemblage de la parementure. Allez savoir pourquoi, j'ai cousu les emmanchures avant de coudre le col, quelle galère. Au final, j'ai décidé de coudre un biais au col, ça ne rend pas plus mal ainsi. 

amjad couture 044

 J'ai cousu dans le plastron du devant un petit ruban avec une breloque en forme de petite fée, que j'avais dans mon petit bazar depuis des années.

amjad couture 045

Pour la jupe, au lieu de faire les plis habituels et les petites fausses poches, j'ai réalisé un plissé sur un côté seulement. C'est une variante que j'ai déjà vue sur plusieurs blogs de couture, j'avais envie d'essayer.

amjad couture 037

Dans le dos, j'ai posé mes pressions habituelles, noires cette fois. Aucune ne coince, c'est suffisamment rare chez moi pour être souligné !

amjad couture 040

Là où je suis vraiment contente de mon coup (la fille qui est toujours contente de ce qu'elle fait !!), c'est que j'ai cousu un biais assorti tout le long des parementures, ce qui rend la robe vraiment finie et propre.

amjad couture 041

amjad couture 042Et pour terminer, la photo de la robe, portée :

 Eh bien non, vous ne la verrez pas. Ma piote l'a portée hier et vous savez pourquoi ? Regardez:

accroc 001

Elle a trouvé le moyen de la déchirer en plein milieu du dos. Une idée de méthode de réparation ? Je suis dégouttée !